Intolérance au lactose et fonctionnement du test

Notre test est disponible à partir de CHF149 et les résultats vous sont envoyés en 2 semaines à partir de la réception des échantillons par le laboratoire. Nous offrons également un service de conseil génétique moyennant des frais supplémentaires.

L’incapacité de digérer le lactose entraîne ce que l’on appelle l’intolérance au lactose. C’est une maladie qui est loin d’être rare chez les adultes et vous pourriez bien être l’une de ces personnes souffrant des nombreux effets secondaires désagréables liés à l’intolérance au lactose.

Ce test analyse le gène LCT. Le gène LCT crypte les instructions dont notre corps a besoin pour fabriquer la lactase. La lactase agit en accélérant le processus de conversion du lactose en sucres plus simples. Une mutation sur ce gène rend l’individu incapable de produire suffisamment de lactase pour décomposer le lactose ingéré. La maladie peut avoir différentes sévérités qui dépendent de la quantité de lactase produite par leur corps ; elle peut généralement être légère, modérée ou sévère.

Les résultats vous aideront à comprendre ce qui suit :

  1. Si vous êtes porteur d’un génotype qui vous expose à un risque faible ou élevé.
  2. Recommandations diététiques, changements de mode de vie et autres conseils ou avis.
  3. Description de ce qu’est exactement l’intolérance au lactose et de sa prévalence dans différentes parties du monde.
  4. Une liste complète des symptômes ainsi que d’autres pathologies qui pourraient également présenter ces symptômes.

 

Prélèvement d’échantillons

Le prélèvement des échantillons se fait à l’aide d’écouvillons buccaux que vous frottez à l’intérieur de votre bouche pendant environ 1 minute. À l’intérieur de notre kit, vous trouverez tout le nécessaire pour effectuer le test. Une fois que vous avez recueilli vos échantillons d’ADN, vous pouvez nous les renvoyer pour que nous puissions commencer l’analyse.

Avez-vous besoin de ce test ?

Si vous souffrez de l’un des symptômes suivants après avoir consommé du lait, vous pourriez envisager ce test :

 

  • Douleur abdominale
  • Crampes
  • Ballonnements
  • Nausées
  • Flatulence
  • Diarrhée
  • Stéatorrhée (excès de graisse dans les selles)

Si votre test est positif, vous pouvez adopter un régime à faible teneur en lactose ou sans lactose, selon la gravité des symptômes. Certaines personnes intolérantes au lactose peuvent continuer à consommer de petites quantités de lactose sans problème.

Un peu plus d’informations sur le lactose                                      

Le lactose est un sucre que l’on trouve dans le lait. Le lactose est digéré efficacement grâce à une enzyme appelée lactase. Le lactose est digéré dans l’intestin grêle, cet organe produit l’enzyme nécessaire à la digestion du lactose. Une fois digéré, il est décomposé en 2 sucres plus simples qui sont de meilleures sources d’énergie et plus facilement absorbés :

 

  • Galactose
  • Glucose

Les nouveaux-nés produisent des quantités élevées de lactase afin de digérer le lait maternel. Au fur et à mesure que l’allaitement diminue, les niveaux naturels de lactase diminuent également, ce qui entraîne une intolérance au lactose. En raison de pratiques culturelles vieilles de plusieurs siècles, les humains continuent de consommer des produits laitiers pendant toute leur vie. Nous sommes, bien sûr, les seuls mammifères à consommer du lait après l’enfance.

La consommation de lait après la petite enfance n’a, en soi, aucun effet bénéfique sur la santé. Il n’est considéré ni bon pour vous, ni mauvais pour vous.

Autres tests : Test génétique pour la maladie cœliaque

Les tests génétiques de la maladie cœliaque peuvent confirmer avec précision si vous avez une prédisposition génétique à la maladie cœliaque. Si vous soupçonnez que vous avez la maladie cœliaque et que tous vos symptômes semblent l’indiquer, ce test pourrait être idéal pour vous. Pour en savoir plus sur notre test de prédisposition à la maladie cœliaque.

Déterminez votre risque de développer plusieurs infections et maladies
Découvrez si vous portez les gènes associés à la maladie coeliaque